< >
PRESSE    
   

Expositions

LE LIGUEUR – 30 juin 2004 :
« Née de l’imaginaire de Benoît Poelvoorde, la Ferme des petits a pu voir le jour grâce à la formidable synergie qu’a généré ce projet. Ce lieu a sollicité le savoir-faire de toute une équipe de collaborateurs de qualité. La mise en place a été assurée par Michaël De Clercq, scénographe de l’ensemble de la ferme.»
(Ferme des petits au Domaine provincial de Chevetogne)

SCIENCES ET NATURE – septembre 1992 :
« … Une superbe exposition sur le thème de l’urbanisme, de l’environnement et de la qualité de la vie, (…) exposition inaugurée à Namur et qui partira ensuite en tournée durant deux ans (…). Le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat vaut le détour.»
(Emois au milieu par la Province de Namur)

LE SOIR – 23 mai 1987 :
« Pour prendre le Trans Arts Express, il faut faire halte à Watermael-Boitsfort (…). L’expo est composée de cinquante œuvres d’artistes contemporains, (…) le tout bien mis en situation.»
(Exposition Trans Arts Express au Centre culturel de la Vénerie à Watermael-Boitsfort)

     
                   
 

Spectacles

LE LIGUEUR - 19 septembre 2012 :
«...Tout cela nous est donné joyeusement à voir par le jeu ou le mime, par la muse toute vêtue de rouge qui arrête parfois le temps pour rendre visite aux deux frères Grimm vêtus en costume d’époque dans un décor très soigné. De quoi séduire (...)
(Grimm,
mise en scène Hadi El Gammal et Christine Smeysters)

LA LIBRE BELGIQUE – 30 août 2006 :
« Baroque, circassien, musical et chorégraphique, Le saut de l’ange propose une fresque douce à regarder et à écouter. »
(Le saut de l’ange, Théâtre Maât, mise en scène Hadi El Gammal et Christine Smeysters)

LA LIBRE BELGIQUE – 1 septembre 2004 :
« Bien ficelé de bout à bout, Frankenstein & Frankenstein, (…) séduit dès l’abord par sa scénographie (Michaël De Clercq). La nouvelle création du Théâtre Maât (…) gagne à être vue, en raison aussi de sa forme, à l’allemande, très aboutie.»
(Frankenstein & Frankenstein,Théâtre Maât, mise en scène Hadi El Gammal)

LE LIGUEUR – 19 septembre 2001 :
« …Pour sa première réalisation destinée aux tout petits, chapeau au Théâtre Maât (…), pour la beauté du décor, (…) »
(Le Chien et de la pie, Théâtre Maât, mise en scène Hadi El Gammal)

LE LIGUEUR – 20 septembre 2000 :
« … Dans un décor très à la mode et bien utilisé, ce spectacle soigné, bien rythmé, recourt aux nouvelles technologies, (…) »
(J’aurai ta peau, L’anneau Théâtre, mise en scène Ariane Buhbinder et Christian Girard)

LE SOIR – 24 avril 1999 :
« Une forêt labyrinthique grise d’armoires, de bureaux, de fichiers, de tampons, de machines à écrire, de dossiers, de liasses de feuilles, tremblotantes et tournoyantes d’une vie autonome. Et dans ce décor impressionnant de Michaël De Clercq, ils rasent les objets, ces êtres recroquevillés par le fonctionnariat, par la peur du chef qui trône dans son mirador ! »
(Les Bains de V. Maïakovski, Compagnie Victor B, mise en scène Jean-Michel Frère)

LA LIBRE BELGIQUE – 28 avril 1999 :
« Les Bains gagnent par l’ingéniosité de la scénographie, (…) »
(Les Bains de V. Maïakovski, Compagnie Victor B, mise en scène Jean-Michel Frère)

LE SOIR – 24 août 1998 :
« … Un drame imparable, très puissamment habité. Une usine désaffectée en est le robuste cadre imaginé par Michaël De Clercq. (…) Loquace et efficace.»
(Quartier refuge, Brocoli Théâtre, mise en scène Gennaro Pitisci)

LA LIBRE BELGIQUE – 26 août 1997 :
« Comédie musicale à l’humour détonnant, Bigfoot rassasie le spectateur… Aboutie la création du Théâtre Maât, (…) dans une excellente scénographie, (…)»
(Bigfoot, Théâtre Maât, mise en scène Christine Smeysters)

LE LIGUEUR – 17 septembre 1997 :
« …à apprécier : l’originalité de la scénographie (avec l’utilisation d’une cage métallique qui s’ouvre, se ferme, se déplie).»
(Nos monstres, Le Manteau du Fou Rire, mise en scène Pierre Geranio)

LE SOIR – 25 août 1995 :
« A l’aide d’éclairages subtiles et d’un décor minimal mais aux multiples possibilités, (…) un beau moment de rêve.»
(Gulliver, Théâtre Maât, mise en scène Christine Smeysters)

LE LIGUEUR – 27 septembre 1995 :
« Tout est beau dans Gulliver. Le costume aux couleurs d’automne, les accessoires rares et bien utilisés, la lumière des bougies, les exquis coquetiers miniatures et leur version géante, (…) »
(Gulliver, Théâtre Maât, mise en scène Christine Smeysters)

LE SOIR – 2 mars 1995 :
« … Les idées pétillent tout au long du spectacle (…). Enfin, l’on s’en voudrait d’oublier le superbe décor à tiroirs secrets de Michaël De Clercq.»
(Une certaine image du bonheur, Compagnie Victor B, mise en scène Jean-Michel Frère)

LE SOIR – 29 janvier 1993 :
« … le travail est extrêmement abouti et professionnel, notamment du côté de la scénographie et des lumières remarquables de Michaël De Clercq.»
(Victor B, Compagnie Victor B, mise en scène Jean-Michel Frère)

LE SOIR – 25 septembre 1987 :
« Franco Dragone, metteur en scène des Communs des mortels, s’en remet essentiellement au décor imaginatif et très évocateur de Michaël De Clercq.»
(Les communs des mortels, Collectif 1984, mise en scène Franco Dragone)



       
X